Le specatcle de Dieudonne devait avoir lieu en Novembre au Dôme de Marseille, le Crif Marseille-Provence avait sollicité par communiqué la Ville de Marseille notamment par courrier adressé à Monsieur le Maire Jean-Claude Gaudin ainsi qu’à la Prefecture des Bouches-Du-Rhône.

Après la polémique suscitée ces derniers jours et les appels à l’annulation de la mise à disposition du Dôme, la ville de Marseille a décidé d’annuler cette location à l’occasion du spectacle de Dieudonné.

La raison évoquée est « susceptible d’engendrer des troubles à l’ordre public « .

En interview ce matin face aux cameras de France Televisions, Bruno Benjamin, President du Crif Marseille-Provence, justifiait cette demande en annulation en ces termes :

« … Que ce Monsieur appelle à la haine raciale, que ce monsieur mette en exergue que les juifs à un moment ou à un autre seraient responsables de ce qui leur est arrivé, est insupportable,

je pense que l’on ne doit pas, qu’on a absolument pas le droit de recevoir en notre ville de Marseille un individu diffusant la haine, il y a une paix … relative, une paix entre les communautés , entre tous les habitants de cette ville et nous , ce que nous souhaitons c’est de la préserver.

« ..On ne remet pas en cause la liberté d’expression et/ou artistique mais où elle commence et où s’arrête t’elle ?

Le fait de prôner l’antisémitisme, de prôner le racisme , le fait de mettre en exergue une idéologie que l’on croyait à jamais enterrée, nous contraint à s’opposer à ce soi disant comique au goût douteux … nous sommes tous des démocrates, des républicains épris de liberté et nous combattons tous ceux qui sont l’expression de la haine de l’autre !

Nous continuerons de lutter contre toute forme de racisme, d’antisémitisme et de xénophobie.

À vous tous, remerciements pour vos soutiens le maire de Marseille a décidé d’annuler la mise à disposition du Dôme pour le spectacle de Dieudonné.

C’est un soulagement de voir et d’entendre que cet amuseur distillant la haine ne puisse pas se produire dans notre ville symbole de la résistance à cette idéologie mortifère.

Je suis très fier de notre ville, de son maire et de tous ceux qui ont contribué à vaincre la tenue de l’indignité !
Bruno Benjamin «